Newsletter du 30 mars 2020 : préparer l'après

Publié par Stella MAZERES le

Bonjour,

Cette introduction de newsletter c'est finalement un peu mon journal de confinement.
Jour 13. Cher Journal,
Bientôt deux semaines ; j'aimerais me dire que nous sommes à mi parcours de ce nouveau quotidien mais je pense qu'il va nous falloir encore un peu puiser dans nos réserves de créativité pour 1/ tenir les semaines qui arrivent 2/ ne pas perdre notre QI en regardant trop de vidéos débiles sur Facebook (la créativité, plus que jamais, est un terme très subjectif!) !

Je crois qu'on passe par différentes phases en ce moment, un peu comme pendant un "objectif : perdre mes 3 kg de vacances en un mois"! Vous savez ces premiers jours / semaines où on prend de nouvelles (bonnes) habitudes et où on a plus besoin de se coucher par terre pour fermer le dernier bouton de notre jean ? C'est une sensation un peu grisante, une période pendant laquelle l'euphorie de la nouvelle-nous dope notre moral. Ca c'était moi la semaine dernière (excepté le bouton du jean) : levée tôt, sport tous les matins, petit dej de compet' Instagram, travail sur l'e-shop, lecture, grand tri dans mon appart et dodo tôt pour récupérer mon capital sommeil bien entamé ces dernières années.
Puis vient le moment où t'en as marre de trouver cool des courgettes vapeur et ton instinct te dit "fondue savoyarde" plutôt que "fondue de poireaux". Ca c'est moi aujourd'hui. J'ai la flemme, j'ai juste envie des coquillettes jambon (mais pas celles de Cyril Lignac façon risotto, non juste des coquillettes cuites à l'eau salée et servie avec du jambon coupé en petits bouts!), de glander devant Gossip girl et de passer au jour d'après.
Le problème c'est lui, le jour d'après. Non seulement, je vais vraiment finir par devoir me rouler par terre pour enfiler mon jean, mais en plus j'ai rendez vous demain avec mon banquier et ma comptable pour préparer l'après ; et l'après, cher journal, ça se prépare maintenant !

L'après c'est ce qui me permet finalement de ne pas tomber dans le "je profite de n'avoir rien à faire pour ne rien faire"
Vous êtes en panne d'inspiration sur votre programme des deux prochaines semaines ? Imaginez vous fin 2020, le moment où chacun fait son bilan de l'année et listez les choses que vous ne voulez pas mettre dans la catégorie "pas eu le temps". Bon bien sur, si ça implique 4 sorties dans les calanques par jour, passez à celle d'après ;-)
Franchement, ça fonctionne pas mal puisqu'après cette réflexion, me voilà en train d'écrire la Newsletter 4 de Nouvel Arrondissement et c'était pourtant mal barré, avachie sur mon canap', chat sur les genoux et Gossip Girl en fond !

Dans cette newsletter, je vous partage une interview à laquelle j'ai répondu avant de partir à Cuba et dont je n'avais pas eu le temps de vous parler ;-)... j'y parle de mon quotidien de commerçante, de mes envies, de comment j'ai eu l'idée de créer ma boutique etc.
Ce qui m'amène à vous parler d'une initiative mise en place par plusieurs structures pour soutenir les commerçants.

Et pour ne pas déroger à la coutume (oui, à partir de 4 newsletters on peut parler de coutume), je vous livre deux recettes de coquillettes jambon (!!) issues d'un de mes livres de cuisine préférés et non diffusées sur M6 à 19h ;-)

N'hésitez pas à me répondre et me donner vos tips pour ne pas tomber dans le piège de la flemmingite aiguë !

La suite ici


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.